Pacific Series sur DVD et Blueray
El mundo de equipaje. El primer libro de Ediciones ViajesalpasadoEl Maconde Africano de Javier Brandoli. Un libro de Ediciones Viajesalpasado
 

Ile Maurice: pas de nouvelles d'Afrique

Pour: J Brandoli (texte)/ F. Blason y J. Brandoli (photos)
Le monde semblait osciller dans un calme non perturbé où même les tempêtes semblaient programmées pour ne pas trop déranger. J'ai écrit plusieurs fois, parfois avec une certaine littérature, des odeurs d'un lieu. Il n'y a rien de poétique ici, Mauricio sentait le sucre dès que la vitre de la voiture était baissée dans certaines zones. C'était une odeur douce et violente.
  • Partager
 

Kruger: brisé le ciel de la nuit

Pour: Javier Brandoli (texte et photos)
Soudain, J'ai senti le vent sur son visage secouant. Il a une odeur de terre humide, mise bas pour, un ciel de nuit déchirée. J'ai remarqué au loin des rayons du soleil étaient. Ils semblaient perdus, lointain, inaccessible. Bientôt, il était également le son. On pouvait entendre le tonnerre de l'horizon. Il est rapidement devenu beaucoup plus proche. La pluie a commencé à décharger avec force. L'air était lourd de l'odeur des entrailles. Et soudain,, au milieu de ces dures journées, difficile, eu lieu sublime, magie.
  • Partager

Egypte: el reino de los vivos y los muertos

Pour: Javier Brandoli (texte et photos)
Egipto es un gigante que te mece las entrañas. Nada es fácil allí. Sus gentes me pareció que tienen un cierto poso de orgullo triste, de desonfianza hacia un pasado que da la sensación de que siempre fue mejor. Pero Egipto es inmenso en su ayer, imprescindible lugar de paso al que acudir para comprender miedos y odios y fuerza y tesón.
  • Partager
 
 
 

Ethiopie, dix images
Pour: Javier Brandoli (texte et photos)

El norte enseña su historia con la frente alta, sabedor de que sus reyes fueron grandes y de que su historia es hermosa. El sur es primtivo, sus tribus son ancestrales, detenidas en el tiempo. Las gentes de Etiopía, las tres veces que allí estuve, me parecieron pícaras, canailles, generosas, cultas y con demasiado peso en sus miradas. Había una cierta tristeza, un campo callado y unas ciudades vivas y libres.
  • Partager
 

Kenya, dix images
Pour: Javier Brandoli (texte et photos)

Une côte de sable blanc et mer bleue, un train vétuste et le temps de voile merveilleux, certains parcs où les sens ne se reposent jamais, une capitale cosmopolite, soufre de l'eau du lac, certaines tribus du Pléistocène, certains champs de cultures où tout pousse, une pauvreté urbaine pénible et les gens joyeux et capable. Le Kenya pourrait être le pays qui résume le mieux l'Afrique.
  • Partager
 

Derniers tweets